Minédur

Durcisseur, Minéralisateur, cristallisant

  • Propriétés
  • Mode d'emploi
    • Produit monocomposant miscible à l’eau
    • Minéralisateur protecteur d’imprégnation pour matériaux poreux de construction, maçonnerie, mortiers, bétons, pierres tendres, poreuses, calcaire, murs humides, chapes
    • Non caustique, n’attaque pas les métaux ferreux ou le fer à béton
    • Durcit par minéralisation la surface, lui apporte un effet anti-farinage, anti-poussière en réduisant fortement sa perméabilité
    • Apporte aux matériaux de construction traités par imprégnation un caractère bouche-pores hydrophobe, évitant le dépôt de salissures provenant de l’eau sale, implantation de mousses, lichens, efflorescences, dues à l’humidité excessive dans les matériaux non traités, constitue un traitement particulièrement résistant aux agressivités chimiques ambiantes et une protection oléofuge, facilitant ultérieurement l’enlèvement des souillures grasses à base d’huiles, graisses d’origines diverses
    • Protection perméable à l’air, pouvant être recouverte ultérieurement par une peinture appropriée microporeuse
    • Pour les professionnels du bâtiment, maçons, plâtriers, services techniques des mairies, collectivités, usine pour le traitement d’ouvrages anciens ou travaux neufs.
    • Préparation en dispersion aqueuse de fonctions à base d’une association de composés minéraux synergisés
    • Tous les éléments actifs de composition sont autorisés par l’arrêté Ministériel du 27.10.75, modifié par les arrêtés suivants (mise à jour au 15.06.1993), relatif aux produits de nettoyage des surfaces pouvant se trouver au contact de denrées alimentaires, un simple rinçage à l’eau potable suffit, après égouttage ou séchage
    • Fonctions hydrophobe et oléofuge / Applicable sur surfaces humide
    • Durcit en surface les matériaux friables
  • Mode d'emploi

    Dans tous les cas d’application :

    • Appliquer en imprégnation par pulvérisation ou par badigeonnage à la brosse sur support humide afin d’éviter l’apparition d’efflorescences dues à un séchage trop rapide
    • Dans les ambiances ou périodes sèches ou soumises à la dessiccation du vent, assurer une humidité en surface pendant quelques jours afin d’avoir une cristallisation régulière
    • Sur surfaces verticales, toujours commencer l’imprégnation du bas vers le haut de façon à ne pas réaliser de sur - épaisseurs pouvant donner un aspect non homogène (phénomène de coulures)
    • Application sur murs en pierres calcaires poreuses, t↑ux etc…
    • Après avoir mouillé par imprégnation à l’eau claire la surface à traiter, pulvériser de manière uniforme une solution diluée à raison de 1 partie de produit pour 1 partie d’eau, du bas vers le haut, attendre quelques 10 à 20 minutes sans laisser sécher cette première couche et renouveler de 2 à 4 fois selon porosité du support
    • Application sur murs humides en béton ou enduits à la chaux
    • Enduits, murs, soubassements liés, sous-sols avec suintements et apparition de salpêtre, passages souterrains, tunnels, galeries techniques, etc… Procéder de la même façon que pour les murs en pierres en prenant soin de maintenir le support humide entre chaque application espacée de 30 minutes à 1 heure.

    Consommation moyenne d’un litre de solution :

    • Surface peu poreuse : 1 litre pour 2 à 4 m²
    • Surface poreuse : 1 litre pour 1m²
    • Surface très poreuse : 0.5 litre pour 1m²

    À titre indicatif selon état du support appliquer en 2 ou 3 fois.

    Application en réagréage de support :

    En rebouchage, colmatage de fissures, de trous, à l’aide de mortier ou de barbotine, apporter le produit (2 à 5%) dans le mortier avec de l’eau au moment du gâchage, (utiliser du ciment type CPJ45 ou CPA 55) et, si nécessaire du sable très fin, l’adjonction accélère la vitesse de prise et le durcissement, rend étanche le béton en l’hydrofugeant dans la masse.

    NOTA : Ne pas traiter par temps de gel ou température inférieure à +5°C.

Pour obtenir plus d'information, contactez-nous :

Téléphone : 02 96 94 60 99